Qui sommes nous ?

Si vous lisez ceci, c’est probablement parce que vous vous intéressez de près ou de loin à l’arc et/ou aux chevreuils.
Mais j’espère que ce n’est pas seulement le cas. La chasse à l’arc est pour nous un prétexte pour faire de nouvelles expériences et je crois que nous sommes Heston, Matthieu, Salomé et moi un bon exemple de cela. En effet, je suis le seul chasseur des trois et pourtant la chasse à l’arc a pris une part non négligeable dans nos vies.
Pour moi, c’est simple j’ai tout bonnement un rapport passionnel avec cette pratique depuis mon plus jeune âge et j’y consacre le plus de temps possible. Matthieu lui n’a, au contraire, initialement aucune attache particulière avec la chasse. Je le connais depuis le lycée et
lorsque je lui ai demandé d’illustrer mon livre « A l’approche des chevreuils », il n’a pas hésité une seconde et s’est retrouvé imbriqué dans cette histoire jusqu’au cou. Dessiner la totalité des illustrations d’un ouvrage, ça laisse forcément des traces et ça noue des liens avec le sujet.
Heston, mon frère, n’est pas lui-même chasseur mais la chasse à l’arc a pour lui toujours eu une certaine importance car il m’accompagne sur le terrain depuis qu’il a environ 8 ans. Et je ne crois pas me tromper si j’affirme que ses goûts pour la photo et la vidéo trouvent leurs racines lors d’une nuit de bivouac au fond d’un bois ainsi que bon nombre des chansons qu’il a écrite.

La chasse à l’arc est donc pour nous une porte dérobée vers des chemins sans enjeux que l’on parcourt simplement pour le plaisir. La chasse à l’arc inspire les imaginations car elle est celle de la simplicité et de l’action dans des territoires loin du brouhaha de nos vies quotidiennes.

Errol Benstead


%d blogueurs aiment cette page :